Objet avril 2017

Jost Amman (1539-1591), Portrait de Gaspard de Coligny, Nuremberg, 1573. ©Musée historique de la Réformation (MHR), Genève. Exposé au MIR, Genève.

Parmi les trésors du MIR, voici une gravure donnant à voir le portrait de l’amiral Gaspard de Coligny (1519-1572), chef de file protestant au cours des guerres de religion dans la France du XVIe siècle. Ce dernier fut blessé par balle, victime d’un attentat le 22 août 1572. Convalescent, il fut tiré de son lit, achevé puis défenestré le 24 août 1572, lors du massacre de la Saint-Barthélemy, au cours duquel périt un grand nombre de protestants. Sous le portrait de l’amiral, le déroulement de cet assassinat est représenté en bandeau, de la gauche vers la droite.

Cette estampe, réalisée quelque temps après ces terribles événements, est l’œuvre de Jost Amman (1539-1591), un artiste d’origine zurichoise établi à Nuremberg. De même qu’Albrecht Dürer, Amman fut l’un des graveurs les plus éminents de son temps en Allemagne. On lui connaît une vaste activité d’illustrateur : des textes littéraires, des traités sur l’art et encore, notamment, des ouvrages à caractère religieux, historique ou juridique. 

 

Samantha Reichenbach, conservatrice

 

Emplacement : MIR, salle Barbier-Mueller.