Objet Juin 2017

Teston du règne de Charles IX, Toulouse, 1564. © MIR, Genève.

Le MIR compte, dans sa collection, une belle série de monnaies frappées sous les rois de France du XVIe siècle.

Voici un teston d’argent frappé à Toulouse en 1564, sous Charles IX, qui régna de 1560 à 1574. L’avers donne à voir le profil du jeune roi. Au-dessus, on lit une inscription en latin qui signifie « Charles IX, roi des Francs par la grâce de Dieu » – jusqu’au XVIIe siècle, des monnaies et médailles royales reprirent le titre de « roi des Francs » dans leur titulature latine.

Au revers, on reconnaît le blason du royaume de France : l’écu aux trois lys, surmonté d’une couronne. Le pourtour donne à lire une inscription latine signifiant « Béni soit le nom du Seigneur », suivie de la date de 1564 et précédée de la lettre R, indiquant le nom du maître d’atelier Pierre Raffin, tailleur de la monnaie de Toulouse.

Créé en France sous Louis XII (1462-1515), sur le modèle italien, le teston était une monnaie lourde et épaisse d’argent. Son cours varia au cours de la période durant laquelle il fut en usage ; sous Charles IX, il atteignit la valeur de quatorze sous. Le teston avait pour spécificité de représenter le portrait royal, d’où son nom. En effet, à Milan, comme les pièces de ce type donnaient à voir le portrait du duc, elles prirent le nom de testone (de testa, qui signifie « tête » en italien ». Dans le royaume français, cette appellation fut francisée et cette monnaie prit le nom de teston.

 

                                                      Samantha Reichenbach, conservatrice

 

Emplacement : MIR, Salle Barbier-Mueller