Objet novembre 2016

François DIODATI (1647-1690), d’après Hendrick GOLTZIUS (1558-1617), Portrait de Saint-Pierre l’apôtre, [Genève], 17e siècle. © MIR, Genève.

Hendrick GOLTZIUS (1558-1617), Saint-Pierre, 1589. Metropolitan Museum of Art, New York, legs Phyllis Massar (2011).

 

Récemment, le MIR a intégré dans sa collection une estampe particulièrement intéressante. Cette gravure donne à voir l’apôtre Pierre, les mains jointes en prière à proximité d’un livre et de deux clefs, ses attributs. Au bas de l’image, on peut lire en latin la première phrase du Symbole des Apôtres: «Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre». 

L’œuvre porte, à droite sous le texte, la signature du graveur genevois François Diodati (1647-1690). Il s’agit de la réplique d’une gravure du fameux artiste néerlandais Hendrick Goltzius (1558-1617). Ce dernier réalisa en 1589 une série de gravures des douze apôtres, accompagnés de leurs attributs et d’une phrase du Symbole des Apôtres, qui devint source d’inspiration pour nombre d’artistes.

Samantha Reichenbach, conservatrice