Le MIR s’expose hors les murs

À moins d’une année de sa réouverture, le MIR innove en habillant les rues genevoises avec dix de ses trésors: une carte de la ville du 16e siècle, un portrait du peintre Liotard ou encore une caricature de Genève en éléphant s’offrent ainsi au spectateur sans autre information qu’un QR code à activer. 

Le sujet scanné s’anime alors via un filtre Instagram pour plonger en réalité augmentée dans l’œuvre et communiquer aux passants des informations et anecdotes à son sujet. La campagne se décline également en affichage numérique dans les principaux centres commerciaux du canton et sur les réseaux sociaux.

Mise au point par l’agence colegram, cette action de communication entretient le lien du musée avec son public et rappelle que l’institution, située sur la cour de Saint-Pierre, dispose d’un patrimoine culturel et historique d’une grande richesse.

Dans moins d’une année, il sera possible de le redécouvrir sous une forme nouvelle, au cœur d’un espace complètement transformé.