L’étrange rencontre

Artiste français, L’étrange rencontre, vers 1600-1650. Gravure sur cuivre. Musée historique de la Réformation, Genève, en dépôt au Musée international de la Réforme, Genève.

 

Voici une étonnante estampe, que le MIR expose dans une de ses salles. Cette gravure représente un meunier, cravache en main, assis sur un âne et se dirigeant vers un moulin. Sur l’oreille de l’âne, on peut lire le nom de Calvin. Au niveau de la croupe de l’animal, qui relève la queue pour déféquer, il est inscrit “bais ici derrière”, calembour se rapportant au réformateur Théodore de Bèze. Sous l’image, deux quatrains expliquent la scène. Au calviniste qui vient à sa rencontre, le meunier réplique, désignant l’oreille et le derrière de sa monture : « voicy Calvin, E bais ici derriere ».

Le jeu de mots construit sur le nom de Bèze et les allusions à Calvin font tout le côté satirique de cette représentation qui tourne au ridicule les deux réformateurs.