Montre de poche en argent avec alarme, vers 1680

Bernard Dominicé, Montre de poche en argent avec alarme, vers 1680. Genève, Musée international de la Réforme.

Voici un objet qui illustre l’apport, dans des domaines très variés (théologie, philosophie, industrie, orfèvrerie ou encore beaux-arts), des huguenots ayant fui la France et s’étant installés à Genève au cours des guerres de religions. Cette montre de poche en argent est l’œuvre du grand maître horloger Bernard Dominicé (1651-1727), arrière-petit-fils, précisément, d’un réfugié huguenot. La boîte, ajourée de sorte à laisser échapper le son du réveil, comporte des motifs floraux et animaliers qui laissent transparaître la finesse de cette réalisation.