Vendredi 21 Juin 2024 : Ouvert 10H00-17H00

Événement passé

Droits de l’enfant à l’honneur au MIR

Découvrir

Partager cette page sur les réseaux sociaux :

Il y a cent ans, à Genève, un groupe de philanthropes établissait la première déclaration du droit des enfants.

Cette déclaration, connue sous le nom de Déclaration de Genève, affirme que les « hommes et les femmes de toutes les nations reconnaissent que l’humanité doit donner à l’enfant ce qu’elle a de meilleur ». En 1924, la Déclaration de Genève est adoptée par la Société des Nations et devient ainsi le premier texte intergouvernemental reconnaissant que les enfants ont des droits.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Un siècle plus tard, nombre d’entre eux subissent quotidiennement une violation de ces droits, tout particulièrement des conflits contemporains. Le constat est dramatique puisqu’en 2021, on a dénombré 449 millions d’enfants qui vivent dans une zone de conflit. En 2022, la situation ne s’est pas améliorée avec notamment un nombre élevé de violations graves des droits de l’enfant.

La Déclaration de Genève a 100 ans

L’exposition « Déflagrations » montre à travers des dessins d’enfants comment ces derniers vivent la guerre, sa violence et ses conséquences. Et dans ce cadre, le MIR en collaboration avec le Comité des Droits de l’Enfant, Terre des Hommes, Enfants du Monde et Save the Children, a organisé le 10 mai 2023 une table ronde intitulée « Les enfants dans les Guerres. Cent ans après la Déclaration de Genève, comment mieux défendre le droit des enfants dans les conflits ». Des spécialistes du droit des enfants et des travailleurs humanitaires dans les situations de conflit ont partagé leurs analyses et leurs recommandations pour que, cent ans après la Déclaration de Genève, le droit des enfants puisse être mieux respecté.

En complément : As Geneva Declaration nears centennial, children still exposed to war and conflict, by Paula Dupraz-Dobias

Intervenantes et intervenants

  • Mikiko Otani, Ancienne présidente et membre du Comité des droits de l’enfant de l’ONU
  • Daniel Palmieri, historien du CICR
  • Michel Anglade, directeur du bureau de Save the Children, Genève
  • Marcos Moyano, conseiller en santé mentale au centre opérationnel de Médecins Sans Frontières
  • Gerty Aimé, coordinatrice de Terre des Hommes, en live depuis Haïti
  • limitSimané Ouoba, Enfants du Monde, en live depuis le Burkina-Faso

Modération assurée par Beata Godenzi, secrétaire générale d’Enfants du Monde et Philip D. Jaffé, membre du Comité des droits de l’enfant de l’ONU.

Retour aux événements