Vendredi 19 Juillet 2024 : Ouvert 10H00-17H00

Actualités

La librairie du MIR fait peau neuve

Découvrir

Partager cette page sur les réseaux sociaux :

La librairie du MIR fait peau neuve.

Plus attractif, l’assortiment d’ouvrages proposés au Musée a été dynamisé. Les explications de Damien Malfait, libraire en charge de ce renouveau.

La librairie du MIR tourne une nouvelle page. L’inauguration de l’exposition temporaire «Jouer avec les dieux» coïncide avec la mise en place d’une nouvelle présentation et de propositions éditoriales enrichies, en lien avec la collection permanente, mais aussi avec les expositions temporaires. Afin de dynamiser l’attractivité et la représentativité, mandat a été confié à Damien Malfait, membre du collectif de la Librairie du Boulevard. Libraire depuis 35 ans, le Genevois a revu l’assortiment.

«Il s’agissait de trouver davantage de publications en écho avec les personnalités et les événements historiques présentés au musée», explique l’intéressé. Pour que ses propositions correspondent aux thématiques mises en avant, Damien Malfait a parcouru les salles du MIR, attentif aux œuvres exposées. «L’accrochage tourne beaucoup autour du protestantisme genevois et de la figure de Calvin. Mais pas que. Il est aussi question des guerres de religion, indissociables de la construction de l’identité genevoise. Le XVIe siècle constitue un moment important lié à l’apparition du protestantisme. Dans ce domaine, il existe pas mal de livres de qualité.»

En la matière, l’historiographie s’est considérablement renouvelée ces vingt dernières années. «On a longtemps véhiculé l’image de Catherine de Médicis comme une reine instigatrice du massacre de la Saint-Barthélemy. Les historiens semblent désormais relativiser ces affirmations et la présenter plutôt comme une femme paradoxalement éprise de paix.»

Pas question pour Damien Malfait de présenter au MIR des ouvrages excessivement pointus, n’intéressant qu’une poignée de spécialistes. «L’offre s’adresse aux personnes de passage, des gens intéressés par ce qu’ils viennent de voir et qui voudraient prolonger leur visite.» Aux côtés de références liées à l’Histoire, cette librairie renouvelée, davantage tournée vers le grand public, propose aussi de la littérature, des bandes dessinées et quelques titres jeunesse, tous en rapport avec les thèmes explorés par le musée.

Parallèlement à une surface d’exposition agrandie, la présentation apparaît plus attractive. «Le choix se peaufinera avec le temps. Mais pour les personnes sensibles à la présence des livres, la différence saute déjà aux yeux.»